Le guide de votre bien-être à domicile

Carafe filtrante

L’eau du robinet, pour remplir les carafes filtrantes

carafe Brita

© Brita

Elle coule toute seule, nous la buvons au quotidien, mais l’eau du robinet a une histoire. Elle est surveillée, traitée et transportée avant de remplir nos verres.
  1. Quelles sont les caractéristiques de l’eau du robinet ?
  2. D’où vient l’eau du robinet ?
  3. L’eau minérale, une alternative plus saine à l’eau du robinet

Quelles sont les caractéristiques de l’eau du robinet ?

Utilisée pour remplir les carafes filtrantes, l’eau du robinet est une eau potable la plupart du temps. Pourtant potable ne signifie pas forcément qu’il s’agit d’une eau pure, complètement saine pour la santé et bonne au goût. Même si l’on doit reconnaître une amélioration constante de la qualité de l’eau distribuée au robinet de nos cuisines et de nos salles de bain depuis plusieurs décennies, cela ne nous met pas à l’abri de certaines pollutions. L’eau du robinet est toujours une eau chlorée. En effet, après la désinfection dans un centre de traitement, il reste systématiquement un peu de chlore pour éviter une contamination éventuelle par des bactéries. Les carafes filtrantes permettent d’éliminer le chlore résiduel du robinet. Les qualités gustatives, notamment, s’en ressentent inévitablement.

D’où vient l’eau du robinet ?

L’eau qui coule du robinet est transportée depuis les points de captage jusqu’aux habitations par un réseau de canalisations. Elle passe par des centres de traitement et de désinfection avant d’être stockée dans de grands réservoirs, tels que les châteaux d’eau. Elle peut ensuite être consommée à la demande. L’eau de consommation provient aussi bien des sources, des rivières que des nappes souterraines. En France, 63 % des eaux proviennent du sous-sol, tandis que les 37 % restant sont des eaux de surface. Compte tenu des usages de l’agriculture intensive, il est toujours possible qu’elle soit chargée de pesticides ou encore qu’elle soit polluée par différentes sources industrielles.

L’usage d’une carafe filtrante permet d’améliorer encore la qualité de l’eau que l’on boit, bien que l’eau du robinet soit soumise à de nombreux contrôles et reste globalement très réglementée. Tout un système de filtres et dépurateurs garantit une eau de qualité. Néanmoins, selon la situation géographique, l’eau n’est pas propre à la consommation et les autorités locales en informent les citoyens. Les différents traitements suivis par l’eau du robinet sont le dégrillage, la filtration sur sable, la décantation, l’ozonation, la floculation par addition de sels d’aluminium ou de sels de fer, mais également la filtration par charbon actif, un processus repris par les carafes filtrantes. L’eau du robinet est certes bonne à consommer quand on est en bonne santé, cependant certains organismes mettent en garde les malades contre cette eau, lorsqu’elle n’a pas été filtrée.

L’eau minérale, une alternative plus saine à l’eau du robinet

La polémique n’est jamais loin quand il s’agit de comparer les différentes eaux destinées à la consommation. L’eau minérale naturelle est présentée depuis de nombreuses années comme la meilleure eau, la plus saine pour la santé. Cette eau d’origine souterraine est, certes, chargée de minéraux et notamment de calcium recommandé pour les os, mais elle n’est pas non plus à l’abri de certaines pollutions. Par ailleurs, elle est le plus souvent conditionnée dans des bouteilles en plastique. Si ce dérivé du pétrole a été testé, il semblerait que certains échanges se produisent entre l’eau et le plastique, notamment lorsque les bouteilles sont stockées au soleil ou à la chaleur. Ajoutez à cela, le prix de ces eaux et le poids qu’il faut porter, surtout quand on a des escaliers à monter… La carafe filtrante a donc de nombreux arguments à faire valoir, tant sur le plan sanitaire que sur le plan pratique.